Apéro aux Sardignacs

Un peu fatiguée par le manque de lumière du mois de novembre, par les vacances d’été qui se sont évanouies dans les souvenirs comme un nuage de poussière ? Pas de panique Vincent Solignac, propriétaire du bar à vin/restaurant Les Sardignacs saura vous donner un coup de fouet gustatif.  Vincent, c’est un généreux, un gourmand, un amoureux des bons produits, du bon vin.

Marié à Emmanuelle Sardou scénariste, Vincent Solignac a choisi d’ouvrir en 2012 son bar à vin en face des Folies Bergères, entre les métros Cadet et Grands Boulevards. Ils ont associé leurs deux noms SARDou/soliGNAC pour démarrer l’aventure de ce bistrot. Alors avant de vous y prendre un petit shot de caviar, oui oui, un shot de caviar, levez les yeux en vous asseyant au bar, vous aurez vue imprenable sur un splendide ciel bleu peuplé d’angelots.
sardignac-plafond.jpg
Photo Les Sardignacs

Le shot individuel de « Caviar Siècle », 10 grammes vient de chez Prunier Paris. Rappelons qu’il y a un siècle, Emile Prunier devenait le premier producteur de caviar français, et le servait dans son restaurant très prisé du tout-Paris. L’accord parfait proposé : le Gin Citadelle (France). Pas amateur de gin? Aucun soucis, Vincent propose une douzaine de vins au verre, ainsi qu’une carte généreuse de flacons en très grandes majorités Français dénichés directement chez les viticulteurs. La plupart sont en bio, biodynamie et même natures … Un chenin « Le buisson » cuvée 2016 sec, ciselé, plein de fraîcheur de chez Bonnigal Bodet Vignerons sera du plus bel accord et fera ressortir le gras et la salinité du caviar.

Les assiettes apéros sont quant à elles …. gourmandes à souhait ! De charcuterie ou de fromage, sélectionnés par le maître des lieux, jambon de truie et chorizo ibériques, jambon blanc prince de Paris, gouda aux truffes à tomber par terre, fromages de chèvre en direct d’un producteur d’Anjou et puis selon les arrivages et les découvertes du patron, le jambon de bourgogne de Marc Colin à Chablis ou les rillettes de canard de Pascal Laprée dans le Morvan. Le tout est accompagné d’un magnifique pain de boulanger Panifica.

Non, vraiment, prendre un apéro ou dîner aux Sardignac, outre le charme du lieu et l’authenticité de la cuisine, des vins, du shot de caviar, du croq’ truffé ….. c’est aussi venir partager l’histoire d’un passionné qui fonctionne aux coups de cœur.

On peut dire que le patron sait recevoir non?

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s