Trebogad, un alsacien sans souffre et bio

trebogadAvec une étiquette, mi roi Dagobert, mi hipster à l’envers, comme sa fameuse culotte, cette cuvée « Trebogad » 2017 issue de pinot gris, a été vendangée à la main, aucun sulfite n’a été ajouté, et est élaborée à partir de levures indigènes. On respecte donc le caractère naturel du vin, reflet de celui de la vigne. 

Derrière cette première cuvée naturelle, au palindrome de Dagobert (= Trebogad) se cache La cave du Roi Dagobert proche de Strasbourg, fondée en 1952 sur les anciennes terres qui accueillit au VIIème siècle le fameux Roi et sa cour.

La coopérative regroupe aujourd’hui 250 vignerons au cœur du terroir de la «Couronne d’or», entre Marlenheim et Molsheim. Les 950 hectares de vignes se répartissent sur des collines aux sols multiples, avec une prédominance d’argile et de marnes. La cave possède 30 ha de vignes en viticulture biologique depuis 2007, et 30 ha supplémentaires sont en cours de conversion, qui lui vaudra une gamme complète des 7 cépages alsaciens et deux crémants.

Le Trebogad est une belle cuvée nature, qui a besoin d’un peu de temps pour s’aérer. En l’ouvrant une heure avant sa consommation elle n’en sera que plus ample et riche en arômes. Ce vin est libre, sec, frais, très aromatique et fruité.  La température idéale pour le servir est de 8 à 10°C. Ce flacon peut se garder environ 2 ans.

Ce pinot gris est en vente au prix de 13.50 € en grande et moyenne surface.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s