Tasting de vins d’Autriche

20180122_121553(1)Rendez-vous est donné à l’Hotel Plaza Athénée, par l’ambassade d’Autriche pour une présentation de plus de 200 vins. Les rouges ne représentent qu’ 1/3 du vignoble, les blancs 2/3 et les mousseux 8% de la totalité. C’est la 1ere fois depuis 8 ans, qu’un tasting aussi important est organisé en France.

Il y a 36 cépages utilisés dans le pays. 22 en blanc et 14 en rouge. Cela inclut de nombreuses variétés indigènes, telles que le Grüner Veltliner , le Zierfandler et le Rotgipfler. Il existe aussi les cépages internationaux, Riesling , Sauvignon Blanc et  Pinot blanc. La vendange 2017 est plutôt très satisfaisante avec 2.6 millions h/l , +23% en 5 ans. L’Autriche consomme 84% de sa production, le reste partant à l’export. Export qui avait complètement disparu avant les années 1990, elle atteint les 6 milliards d’euros vers la France en 2017. Elle reste encore très anecdotique, mais l’ambassadeur du vin d’Autriche, Monsieur Willi KLINGER, directeur général de « Österreich Wein Marketing GmbH » : « Ce serait comme vendre de la glace à des esquimaux« .  Pourtant le pays développe un immense esprit d’ouverture au delà de ses frontières et se place surtout à Londres, New-York et encore plus en Allemagne. « La France est une vitrine pour l’Autriche, même si c’est un marché difficile, qui reste encore très franco-français. Nous ne voulons pas que nos vins soient vendus en supermarché. Nous visons le luxe, les grands restaurants« .  Le rapport qualité/ prix reste pourtant très raisonnable. Même si la comparaison est impossible, un grand cru de Bourgogne se vendra plus de 300€, un grand cru d’Autriche tournera autour des 30€, et 50€ pour un vin de niveau international.

Une nouvelle législation en pyramide vient d’être mise en place fin 2017 pour les mousseux. Trois niveaux de qualité :

  • Kalssik – récolte sur une région administrative, élevage de 9 mois minimum sur lie, peu importe la méthode de production
  • Reserve –  récolte et pressage sur une seule et unique région administrative, élevage de 18 mois minimum sur lie, vendange manuelle obligatoire, fabrication en méthode traditionnelle uniquement
  • Grande réserve – récolte et pressage uniquement sur un village ou un cru, élevage de 30 mois minimum sur lie, fabrication en méthode traditionnelle uniquement

« Ces vins transmettent souvent la saveur des fruits primaires purs, finement acidulés et rappellent les bons cidres grâce à leur faible teneur en dioxyde de carbone et peu d’alcool. Ils sont très rafraîchissants.  Un créneau très distinctif sur le marché ». 


Quelques vins dégustés: 

Fred Loimer, vigneron de la Kamptal (55 km au nord-ouest de Vienne). Tous les vins sont en biodynamies. Dégustation de vins blancs uniquement (de droite à gauche sur la photo).

  1. Le Kamptal, 100% Grüner Veltliner, 2016. Élevé en cuve inox, 12h de macération. Au nez, des arômes d’herbes, accompagnés de notes épicées et poivrées. En bouche, le vin est équilibré. Acide, rafraîchissant. Idéal pour l’apéritif.
  2. Le Kamptal, 100% Riesling, 2016. Vifs, toniques, croquants et pleins de fruits délicats et épicés
  3. Cuvée Gumpoldskirchner, 2015. Assemblage de Zierfandler et Rotgipfler.  Équilibré, et une belle longueur. Un bel équilibre entre les fruits et une acidité épicée.
  4. Mon coup de coeur. Le « Langenlois 1OTW » Riesling, Ried Steinmassl, 2015. Corsé et rond au saveur de miel. Nez de fruits tropicaux. 20180122_115619

Michael Gindl, ses vins sont biodynamiques à fermentation spontanée. Vigneron de la région de Weinviertel (nord-est de l’Autriche). Son créneau: des vins vivants, avec une âme au caractère minéral extraordinaire. Dégustation de vins blancs uniquement nommés « Buteo » en l’honneur des buses (buteos) qui volent autour des vignes et consomment tous les types de parasites.

  1. « Little buteo », 2016, 100% Grüner Veltliner.  6 mois d’élevage en cuve inox. Explosion de citron, melon, pomme verte, une touche de vanille. Très frais en bouche, minéral.
  2. « Buteo », 2016, 100% Grüner Veltliner. 6 mois d’élevage en fût de chêne de 1200 litres.
  3. « Buteo 12 », 2015, 100% Grüner Veltliner. Élevé 1 an en fut d’acacias. Macération pelliculaire. Aucun intrant. Parfum extrêmement complexe de fruits tropicaux et de pomme. Beaucoup d’épices et d’herbes.

20180122_121130
20180122_121320.jpg

Johannes Zillinger, vigneron de la région de de Weinviertel également. Unique vin rouge dégusté, la cuvée « Révolution », 2015, en système de solera depuis 2013 avec les deux cépages principaux Regent & Rösler à 60% .  20% de cabernet sauvignon (fermenté dans des amphores de 1000 litres, doucement pressé et laissé seul pendant 10 mois dans des tonneaux de chêne de 500 litres) + 20% de Zweigelt en macération à court terme. Non filtré.

En bouche, ce merveilleux vin est sur le fruit juteux, frais, épices terreuse, des notes à base d’herbes comme l’origan, le thym. Des tanins plutôt doux, et soyeux. 

 

Richard Zahel  vigneron Viennois, 100% biologique. Dégustation de vins blancs uniquement.

  1. Wiener Gemischter Satz, un klassik 2017. Au nez abricot, melon, et mangue. Très gourmand. Bouche puissante et intense, avec quelques touches d’épices, pomme juteuse, un ensemble doux et suave.
  2. 10% Grüner Veltliner, « Ried Goldberg », 2016. Au nez ananas et mangue, une touche de zeste d’orange. En bouche, corsé, et plein de douceur de fruit agréable, acidité élégante, pointe de pomme, citronnée, minérale. 

20180122_105919.jpg

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s