J + 1 mois et quelques jours

Il est, pour ma part, très difficile de raconter les sensations d’un voyage après coup, à ceux qui ne l’ont pas vécu. Surtout quand celui ci à été intense.

Comme je l’avais déjà évoqué sur ce blog, je suis partie, un peu frileuse au départ avec Copines de Voyage au Brésil en mode Amazone entourée de 9 autres aventurières.

1 mois après mon retour, on peut dire que j’ai l’Amazone dans la peau. Si je suis la plus honnête possible, je dois dire que je me suis faite vraiment 5 bonnes copines ! 3 en particuliers, je ne le cache pas, elles le savent !

C’est l’agence de voyage Héliconia Amazonia Tourismo créée en 1992 et reprise par Olivier Jaudoin et Rémy Harbonnier en 2011, qui propose ce voyage à Copines. Aurait-on pu avoir meilleure logistique? Accueil? Guide?  Je ne crois pas. Au bout du monde, coupé de toute actualité, de tout contact avec nos proches, de tout repère aussi, jamais je (nous?) n’ai été aussi chouchoutée. Et pourtant, les conditions ne sont pas des plus faciles.

Je ne peux pas tout révéler du voyage, ce serait spoilier et couper la magie de la découverte, mais parlons de notre guide et co-gérant d’Héliconia avec Rémy : Olivier  

Olivier, c’est un pti gars, cigarette électronique noisette caramel, à la bouche, café du matin (x4), du midi (x2), de l’après-midi? Ancien élagueur en France, il débarque au Brésil (difficile de donner une date précise, j’ai eu du mal à obtenir des réponses lol)  pour en tomber amoureux. Il collabore avec l’INPA, l’Institut National de Recherches d’Amazonie. Pourquoi un P et pas un R?? Bref, il collabore avec eux, sur l’étude des aigles harpies. Je retiens de lui, qu’il connait l’Amazonie par coeur, ces moindres recoins, et qu’il l’a regarde toujours avec des yeux pleins d’éclats. J’ai lu « Je suis né français, mais je mourrai brésilien ».

C’est drôle, comme les liens se crées. Nous avions discutées, avec les filles avant le voyage, c ‘est vrai. C’était presque comme si on se connaissait déjà. Mes chouchoutes:

  • Ma Room-mate et co-voyageuse, ma belge qui à peur de l’orage, se douche 3 fois par jour 🙂 . Je n’oublierais jamais les « secrets et confidences » que nous avons échangés.
  • La sexy nouvelle Montréalaise, bientôt on te rejoint pour le nouvel an !! Amoureuse des barbues, des bonnes blagues, des bouquins coquins… (elle va me tuer si elle lit ça :))))
  • La Monégasque, classe, jolie, curieuse de tout, tellement drôle! Elle et moi, nous aimons la bonne bouffe, les bonnes bouteilles, les beaux endroits, les escapades …

Et puis, je rajoute, la belle belge aux cheveux bleus que j’ai trouvé tellement touchante, drôle, un vrai coup de coeur. Et la fausse belge Pocahontas masseuse. Quel phénomène !!

Un vrai plaisir humain.

Voici un échantillon des mots que j’ai récolté tout au long du voyage. Ils sont assez représentatifs du voyage que nous avons vécu : découverte, ciel, apprentissage, acaï, eau, dauphin, rêve, dépassement, détente, fascination, lancha, croisière, chuva, foro, les Barés, éléments, canoé, pirarucu, aventure, amazone, jungle, détente, randonnée, plantes, poissons ……

Les phrases du jour, sorties du contexte c’est encore mieux !! :

  • « C’est un caïman? Non non c’est une feuille jaune »
  • « La tacaca se mange dans les couillas » (écrit en phonétique hein)
  • « Tu regardes mes fesses? Oui, oui je cherche la lune »
  • « Tu te tâtes? Oui souvent »
  • « Mon essuie se fait la malle »
  • « Hey, madmoiselle t’es charmante, tu veux une sucette à la menthe »
  • « Je n’avale pas »
  • « Je ne mange pas de caca »
  • ‘Tarzan est une tarlouze »

Ce que je retiens, moi, du voyage: Ces dauphins roses, patauds, caoutchouc, Rosie, Dormir dans des hamacs, au coeur de la jungle, y entendre les singes hurleurs, marcher la nuit au milieu de la forêt, cette sensation d’être au bout du monde,  ne pas savoir ce qu’il y a sous tes pieds quand tu nages dans les eaux noires du Rio Négro, ce bel opéra de Manaus, son marché, les Caïpirinhas, le poisson frit, le riz, les jus de toutes sortes, la goyave (en fait c’est la papaye, merci Élodie lol)  et ces pépins poivres (beurk !!!!), le bateau, le capucin qui vomit (!!), les ananassiers (??), les douches/toilettes, les nénuphars géants, l’héliconia, les piquants des arbres, les plantes médicinales, le reflet des étoiles dans le fleuve, les fous rire, le bateau, les mots belge, les indigènes, les peintures sur le visage, la nature, notre chanson de fin et surtout LA FORET AMAZONIENNE. 

J’avoue, je suis rentrée un peu différente, une envie: repartir.

Merci: José (pour la découverte de ta tribu), Rosie (pour tes bons plats, tes petits déjeuner gargantuesque) , Nay (de nous avoir guidé), Tatou (pour ta bienveillance) , Anne (pour ton humour et ta grande connaissance de la Caipi), Rémy (pour ta gentillesse, ton attention) , Olivier (pour tout), Catherine, Karine, Aurélie, Gaëlle, Élodie, Copines de Voyage… rendez-vous dans 2 ans pour la même, en version saison sèche?

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s