Dégustation Ligérienne

22e édition des journées nationales du livre et du vin de Saumur, rendez-vous est pris dans la chapelle Saint-Jean avec Bruno QUENIOUX,  fondateur de Philivino pour une « gustation » commentée de 13 vins de Loire,  médaillés d’or en 2017.

Déguster les vins avec Bruno QUENIOUX, n’est pas une expérience comme les autres.  Le vocabulaire utilisé est très différent des dégustateurs habituels « Une saveur statique ne va jamais vous donner l’ivresse. On peut percevoir l’inertie de la saveur, plus que la simple saveur d’un vin ».

Avec Bruno, on goûte un vin plutôt que le déguster. On le sent, on l’appréhende.  L’approche est beaucoup plus spirituelle, philosophique, et humaine. Musicale même : « La source profonde du vin, c’est comme de la musique haute définition ».

On nous a toujours appris qu’il n’y avait que 5 familles de papille : le doux, l’acide, l’amer, le sucré et le salé. En réalité il y en a beaucoup plus. Certain peuvent percevoir le zinc, le calcium, l’eau, le feu….

«L’eau doit transcender le vin, c’est elle qui porte la saveur, la longueur. C’est elle qui mémorise les odeurs aussi. Le feu, c’est la séduction, la puissance du vin. ? Le feu dans le vin doit transcender les saveurs »

Bruno QUENIOUX précise bien qu’une gustation est très personnelle.  Chacun ne sent et ne ressent pas la même chose. Tout dépend du PH de la salive, des sensibilités de chacun, du moment de la journée.

2 cépages principaux dans la Loire : Le chenin pour les blancs, et Cabernet Franc pour les rouges et rosés.

13 vins dégustés sur 2 sessions :

  • Crémant de Loire rosé brut – Robert et Marcel De Chanceny – Coté très cailloux, sec, calcaire. C’est un vin « propre ». Très doux. Peu sucré. C’est net. Il y a de la longueur, une grande présence.  On sent que la pluie et l’eau est passé par là. Un peu de sucre en note de tête.  Agréable en apéritif, ou après un repas.  À servir frais
  • LaCheteau – Rosé 2016  – C’est une approche moderne du vin. Ca sent la banane, le bonbon. C’est un vin sans défaut, bien réalisé, mais le souffle du terroir a été corrompu. A table, gastronomiquement c’est très difficile à associer.  Si on le laisse en bouche, il sèche.
  • Muscadet – LaCheteau 2016 – Granit exceptionnel pour faire des blancs magnifique. C’est un vigneron qui respecte le terroir et ça se sent. Vin simple mais gourmand. « Un vin à boire après le boulot. Ca remet le facteur sur le cheval ». Frais, doux, fruité.C’est un vin sincère.
  • L’ingénue – Saumur 2015 –Domaine des Varinelles – Ce vin sent la fleur. Vin d’une grande puissance avec une fraîcheur importante. Belle rondeur, bien fait.
  • Domaine des Ormes – Saumur Rouge 2014 – Millésime équilibré. Gourmand, Chaleureux. C’est un vin facile avec beaucoup de terroir. Agréable et bien fait, il est peu puissant. On sent encore un peu l e « jus de fruits ».  C’est un vin juste. Vin pour une grillade, ou une andouillette. Ca sent le champignon.
  • Bourgueil 2015 – Domaine du grand clos – Maison Audebert et fils – Odeur de sous bois. Vin brillant, on sent l’eau, la fraicheur, le fruit. « Ca scintille, les saveurs vibrent, elles luisent».
  • Bonnezeaux – domaine de Mihoudy 2015 – Un magnifique blanc liquoreux. Leger et doux. Un vrai gout de fruits très présent. Une libérateur des saveurs. Des sucres aiguisés, non gras. Un peu poivré. Très peu de souffre. Un grand liquoreux.
  • Crémant de Loire Blanc – Robert et Marcel De Chanceny – Remarquable, nez iodé, ça sent l’huitre. Vin tout simple, mais déjà l’effet de la bulle est en surface. On sent le calcaire, la poudre de roche.
  • Cabernet d’Anjou – Vin rosé Soupçon de fruit  – Si on parle terroir on ne sent pas d’où il vient. L’alcool reste à l’extérieur, c’est un vin un peu superficiel avec des arômes de banane. Manque de profondeur.
  • Domaine du petit clocher – Rosé de Loire 2016 – Arômes complexes. Vin d’été par excellence.
  • Château de Fresne – Anjou Blanc – CHEVALIER LE BASCLE – Fruits gras, développé. Odeur sucrée. Un vrai vin artisanal.
  • Le Blason de Parnay – Saumur Champigny – Là on va chercher les vrais saveurs du cabernet. Salinité minérale qui clignote, qui scintille. On découvre la source de la saveur.
  • Château des Rochettes – Coteaux du Layon – 2014 – Couleur dorée. Un vin liquoreux qui va au-delà du sucre. Fondu dans l’eau. Acidité rare. Vin avec de la vigueur, gourmand. Magnifique. Le sucre, là, nous bluffe.

Qu’est ce que le vin est bon …..

Article publié sur Luxe, Calme et Volupté Magazine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s