Le grand musée du parfum – Paris

J’avoue avoir été très mitigée. A la fois éblouie, à la fois terriblement déçue.
J’y suis allée en nocturne un vendredi soir, le musée est hyper clair, magnifique, moderne, design.
Entre émotion, sensorialité et plaisir, le Grand Musée du Parfum, propose depuis le 22 décembre 2016 un parcours original, à la fois pédagogique, ludique et immersif pour appréhender l’univers du parfum et dévoiler ses mystères. En plus de ça, j’adore l’univers du vin, donc c’est un endroit idéal pour s’exercer aux différents arômes présentés.
 Le musée retrace en trois grandes étapes l’histoire des parfums depuis l’Egypte des pharaons en sentant la myrrhe, et l’oliban par exemple, qui constituaient les premiers parfums, jusqu’à nos jours, invitant à découvrir une collection olfactive unique constituée de plus de 70 odeurs à sentir tout au long de la visite.
La visite:
Histoires de Parfums: rien à dire juste que c’est un peu court, il y a de quoi dire, quoi voir, quoi sentir, c’est très rapide. Mais le principe de mettre son nez dans des vasques, est juste super !!
 Immersion sensorielle: C’est là que j’y mets quelques bémols.
À cet étage consacré à l’olfaction, un énorme bouquet de véritables roses fraîches accueille le visiteur, afin d’illustrer ce phénomène.
L’ambiance est magnifique. C’est clair, épuré, mais beaucoup de choses ne fonctionnaient pas, des petites pipettes pour délivrer les senteurs: cassées. Un jeu en duo olfactif: cassé. Un jardin de senteurs, MAGNIFIQUE, mais si on est petit, c’est fichu, il faut coller son nez dessus pour sentir. Dommage, parce que c’est tellement ludique, que j’aimerais vraiment le refaire une fois que tout fonctionnera.
Photo by Irene de Rosen
Photo by Irene de Rosen
Nous sommes sont conviés à tester nos capacités olfactives avec deux molécules qualifiées de « rétives», ( transpiration, et le musc, très utilisé en parfumerie) en actionnant la manette des deux flacons intégrés au mur et enregistrer immédiatement le résultat …. J’ai senti le musc, pas la transpiration, ouf :)En revanche, il a fallu qu’on m’explique pour comprendre l’expérience, pas d’indication particulière.

 

20170127_190756
L’Art du Parfumeur: Mon moment préféré.
Une découverte de 25 matières premières dans des contenants
identiques: une goutte dorée. Celles-ci constituent les ingrédients incontournables de la palette du parfumeur.
Une fois sentie, chaque sphère diffusante peut être portée à l’oreille afin d’entendre son histoire et ses secrets.
 Le bureau du parfumeur: Dommage, bureau fermé 😦
Le laboratoire: Un enchainement musical et lumineux, autour de la composition d’un parfum.
Et enfin le concept store qui propose à la fois des parfums,des livres, un bar à fleurs et des objets innovants.
A voir, à faire, sans aucune retenue, mais … dans un ou deux mois, quand tout sera ouvert et au point !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s